le jeudi: les festivités sont lancées


Le Kakal Band

Jo Bithume, bien décidée à nous faire rêver avec cette histoire retraçant la vie mouvementée d'un petit bonhomme, Mister Jo. Mais le plus époustouflant dans ce conte, c'est plus la forme que le fond : quand


La compagnie Jo Bithume

impressionnante. Spectacle d'un nouveau genre - les artistes évoluent dans un nouvel élément : le public - et fresque baroque, les images, presque oniriques, resteront en tout cas gravées dans nos mémoires.


le lendemain...

On sent le public saint-lois quelque peu rouillé lors du démarrage du festival. Sur fond de mélanges musicaux cocasses et engageants, distillés par le Kakal Band, un orchestre de rue en costume colonial, la 9ème édition des nuits foraine est ouverte. L'ouverture proprement dite (sous-entendu en grande pompe) est menée par la compagnie


le site de Jo Bithume

la compagnie angevine s'installe, ce n'est pas dans la demi-mesure. Toute la place Général de Gaulle fut investie pour donner à Hello mister Jo cette puissance narrative


Retour sommaire